​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Parcours qualifiants

Les parcours qualifiants sont des cycles de formation d'une vingtaine de jours répartis sur deux années civiles. Ils s'adressent aux magistrats ayant un projet professionnel et souhaitant se spécialiser dans la criminalité organisée, la lutte contre le terrorisme, la justice internationale, le droit de l'entreprise ou la justice des mineurs. Ils seront validés à l'issue du parcours suivi dans son intégralité.

Modalités d'inscription

Les candidatures s'effectuent en période de pré-inscription sur le catalogue de l'année suivante, soit en septembre –sauf pour le CADEJ, voir plus bas. Les candidats sélectionnent le cycle parmi les 4 choix habituels de formation continue. Pour les trois autres choix de formation, il est possible de sélectionner des sessions inclues dans le cycle.
La candidature à un cycle s’effectue via le présent site Internet. Les magistrats souhaitant bénéficier de la formation joindront à leur demande lors de leur pré-inscription en ligne :
- une lettre de motivation dans laquelle ils indiqueront, le cas échéant, la ou les session(s) de formation continue du cycle qu'ils ont déjà suivi à n-1 ou n-2 et qu'ils souhaitent faire valider au titre du cycle demandé. Ils s'engagent par ailleurs dans le corps de la lettre de motivation à suivre l'intégralité du cycle et selon le calendrier arrêté par l'ENM en fonction des places disponibles.
- le formulaire d'inscription CADDE, CADELCO, CADIJ, CAJM ou CLAT ,ou présent dans la fiche descriptive de la formation
- un cv
- l'avis de leur chef de cour ou de leur autorité hiérarchique

Le cycle approfondi d'études en droit de l'entreprise (CADDE)

Le CADDE, ouvert à 15 magistrats, est dédié au droit de l'entreprise avec une option : soit pénaliste, soit civiliste. Ce dernier choix se spécialise en outre en droit du travail ou contentieux économique (concurrence, baux et loyers commerciaux, propriété intellectuelle).

Le cycle approfondi d'études de la criminalité organisée (CADELCO)

Le CADELCO, ouvert à 15 magistrats, offre la possibilité de se spécialiser dans la lutte contre la criminalité organisée avec une option relative soit à la cybercriminalité, soit à la traite des êtres humains.

Le cycle approfondi dimension internationale de la justice (CADIJ)

Le CADIJ, ouvert à 15 magistrats, est consacré au droit européen et international. Connaitre, coopérer et intervenir sont les 3 thèmes d'approfondissement offerts aux participants.

Le cycle approfondi d’études de la justice des mineurs (CAJM)

Le CAJM, ouvert à 15 magistrats intervenant au bénéfice des mineurs, vise à acquérir des connaissances sur le développement de l’enfant, les conséquences de la maltraitance et la prise en charge de la délinquance. Il permet de se former aux techniques d’entretien et une immersion en institution lors d’un stage.

Le cycle approfondi de lutte anti-terroriste (CLAT)

Le CLAT, ouvert à 15 magistrats, a pour objectif l'acquisition d'un socle de compétences techniques et de savoirs permettant d'exercer pleinement des fonctions spécialisées en lien avec la prévention de la radicalisation violente et la lutte contre le terrorisme.

Le cycle approfondi d'études judiciaires (CADEJ)

Le CADEJ est ouvert à 60 magistrats du siège et du parquet ainsi qu’à 15 hauts fonctionnaires désireux de développer leur culture judiciaire et les problématiques liées aux évolutions de leur environnement institutionnel et social. Ce cursus, composé de dix modules de trois jours débute en septembre pour s'achever en juin de l'année suivante. Lieu d'exposition des concepts, de transmission de la connaissance, d'analyse, d'échanges et de débats, le CADEJ prépare les magistrats souhaitant accéder aux fonctions d'encadrement ou de direction d'une entité judiciaire. . 

Consulter le programme de la formation en cours

Modalités d'inscription

Les candidatures pour la promotion 2018-2019 sont ouvertes jusqu'au 6 avril ​2018.
Lire la note de présentation du CADEJ​
Annexe 1 - Avis circonstancié du chef de cour
Annexe 2 - Avis circonstancié du chef de juridiction ou du supérieur hiérarchique
Annexe 3​ - Engagement

​​